Employeurs du lien social & familial

Accès réservé

Tous les champs sont requis.

Navigation

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > L'entretien professionnel

L'entretien professionnel

La loi du 6 mars 2014, dans une volonté de renforcer le dialogue social dans l’entreprise, crée un nouvel entretien entre employeur et salarié. Cet entretien est distinct de l’entretien annuel d’évaluation. Il se substitue aux entretiens préexistants après toute longue absence du salarié dans l’entreprise (congé maternité, congé parental d’éducation, arrêt longue maladie, etc. ) qui disparaissent.
L’entretien professionnel doit avoir lieu tous les 2 ans. Il doit être consacré à ses perspectives d’évolutions professionnelles, notamment en termes de qualifications et d’emploi. Cet entretien ne porte pas sur l’évaluation du travail du salarié. Il donne lieu à la rédaction d’un document, dont une copie est remise au salarié. Tous les 6 ans, cet entretien doit permettre d’évaluer le parcours professionnel du salarié dans l’entreprise. Cet état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié se base, selon la loi, sur les critères suivants :

  • avoir suivi au moins une action de formation,
  • avoir bénéficié d’une progression, salariale ou professionnelle,
  • avoir acquis des éléments de certification, par la formation ou la VAE.

Le législateur estime qu’un salarié a bénéficié d’une évolution professionnelle dès lors qu’au moins deux de ces trois critères sont remplis. Dans les entreprises de plus de 50 salariés ETP, si les entretiens professionnels n’ont pas eu lieu ou si le salarié n’a pas bénéficié d’évolution professionnelle (c’est-à-dire qu’un seul ou aucun des critères ci-dessus ne sont remplis) après 6 ans d’ancienneté, l’employeur est sanctionné. L’employeur doit alors verser une somme forfaitaire à son OPCA (Uniformation pour les employeurs appliquant la convention collective des acteurs du lien social et familial) dont le montant n’est à ce jour pas encore défini (nous sommes dans l’attente d’un décret). Le salarié voit dans le même temps son Compte Personnel de Formation* abondé de 100h, qu’il peut utiliser sur son temps de travail, sans avoir besoin d’obtenir l’accord de son employeur.

A noter : les partenaires sociaux pourraient choisir de préciser les critères d’évaluation par accord de branche, en reprenant à minima les critères de base. Des discussions vont s’ouvrir sur cette question entre les représentants du Snaecso et des organisations syndicales de salariés.

IMPORTANT 
Les premiers entretiens professionnels auront lieu, au plus tôt, en mars 2016 et les premiers bilans en 2020. 
Des outils d’aide à la conduite de cet entretien vont être créés et diffusés à tous les employeurs de branche courant de l’année 2015. 
Les négociations et les décrets attendus viendront certainement préciser différents points de déroulement de ces entretiens professionnels.

* Le Compte Personnel de Formation est un nouveau dispositif mis en oeuvre par la loi du 6 mars 2014. Il consiste en un quota d’heures de formation dont dispose tout individu pour suivre des formations à visée qualifiante.

 

 

  • Haut de page

Vous souhaitez...

Agenda

Suivez-nous :

Facebook Twitter Linkedin

Coordonnées

Elisfa - 18-22 avenue Eugène Thomas - 94276 Le Kremlin-Bicêtre Cedex - France
Téléphone : +33 (0)1 58 46 13 40 - Télécopie : +33 (0)1 58 46 13 41

eZ Publish - © Territo - Inovagora